Festival Focus

Les films lauréats 2014 au festival de la Foa (Nouvelle-Calédonie)

En 17 éditions, ce sont plus de 300 longs-métrages et tant de productions calédoniennes qui ont animé l’écran du ciné La Foa, lui donnant vie, forme et résonance.

festival de la FoaUne fenêtre ouverte sur la production cinématographique internationale inédite en Nouvelle-Calédonie, reprise en cœur par les communes partenaires de l’événement. Une vague de cinéma, qui se déroule depuis La Foa jusqu’à Païta, Nouméa, le Mont-Dore, puis qui s’enroule vers le Nord, en passant par Pouembout,
Koné, Poindimié, Koumac, ondulant jusque vers Ouvéa. Flots sur lesquels surfent avec l’assurance qu’on leur connaît François Ozon, Xavier Dolan, Olivier Assayas… mais aussi toute une nouvelle vague de jeunes cinéastes talentueux présentant leurs premiers films, parmi lesquels Thomas Cailley, Emma Dante, Daniel Ribeiro, Ruben Amar et Lola Bessis…
En 2001, il est ce souffle nouveau, le Meilleur jeune espoir masculin du cinéma français. En quelques années, il se hisse jusqu’à la réalisation pour faire briller avec lui d’autres talents. Yves Saint Laurent porté haut. Jalil Lespert vous rencontrera dès le 26 juin, à La Foa…

2015, le Festival du cinéma de La Foa se révèle au cœur d’une fleur blanche aux mille pétales.
Comme cette fleur s’ouvrant tout doucement à la vie, la 17e édition nous entraîne dans un tourbillon d’amour et de sentiments. L’amour et ses premières émotions à l’adolescence, aux temps de la fraîcheur de la jeunesse… Et le temps qui passe, l’amour charmeur, dévastateur à l’âge de la maturité. L’amour déguisé, sous toutes ses déclinaisons, dans toutes ses expressions… né des histoires de la vie ou de l’imaginaire. L’amour, source de vie humaine, sans lequel vivre n’est plus possible. Laissez-vous bouleverser au fil de tous ces sentiments souvent extrêmes, entre déchirures et cicatrices de l’existence.
Je place cette 17e édition sous le regard pétillant et l’aura toujours bienveillante d’A…
Bon festival !

En savoir plus : Programme du festival de la Foa 2015

La programmation des films lauréats 2014

• They call me the kid de Mark Tehnsuko (Royaume-Uni, 14’50 – VOSTF) | PRIX DU SCÉNARIO
• Over the moon de James Cunningham (Nouvelle-Zélande, 7’13 – VOSTF) | PRIX « COUP DE CŒUR » N°1
• Basaan de Gino José (Philippines, 15’16 – VOSTF) | PRIX « COUP DE CŒUR » N°2
• Mr Plastimime de Daniel Greaves (Royaume-Uni, 9’ – VOSTF) | PRIX SPÉCIAL DU COMITÉ DE SÉLECTION POUR LES FILMS D’ANIMATION
• The landing de Josh Tanner | (Australie, 17’46 – VOSTF) | PRIX DU PUBLIC
• Heimanám de Birnir Sigurdsson | (Islande, 6’05 – VOSTF) | PRIX « PREMIERS FILMS »
• Te hope’araa no Hina de Leia Chang Soi (Polynésie Française, 2’45 – VF) | ENCOURAGEMENTS DU JURY POUR SON PREMIER FILM
• We are nobody de Pablo Fajardo (Canaries, 19’55 – VOSTF) | GRAND PRIX DU JURY

CHÂTEAU HAGEN : MERCREDI 24 JUIN À 19H

ESPACE CULTURE SUD : SAMEDI 27 JUIN À 16H30

Le festival Courts des îles en Bref

Le festival Courts des îles est organisé par l’APICA à Tahiti, en Polynésie française. L’APICA met en avant les sensibilités îliennes du monde entier à travers leurs créations audiovisuelles et cinématographiques en les réunissant autour d’un évènement unique : un festival international du court-métrage de fiction des îles du Monde. De Java à Madagascar, de l’Islande à la Nouvelle-Zélande, des Bahamas à la Guadeloupe, de Hawaii à la Tasmanie… Courts des îles offre une fenêtre ouverte sur la culture insulaire, plurielle ou singulière, un lien entre ces jeunes créateurs, réalisateurs des îles du monde qui nous racontent leurs histoires.