Click for festival

1ère édition du festival Courts des îles

Le festival Courts des îles 2013 en chiffres

Le festival Courts des îles 2013 en chiffres

Plateformes partenaires : 5 (France, Etats Unis, Espagne, Grande-Bretagne) Films inscrits : 419 (dont 16 par des réalisateurs nés en Polynésie française) issus de 28 îles différentes. Provenance des films : Puerto Rico, Irlande, Nouvelle-Zélande, Nouvelle-Calédonie, la Réunion, Grande Bretagne, Corse, Haïti, Philippines, Guadeloupe, Japon, Sicile, Comores, Australie, Malte, Martinique, Malaisie, Islande, Indonésie, Chypre, îles Canaries, Sainte Lucie, Iles Baléares, Sri Lanka, Manille, île Maurice, les Seychelles et Polynésie française. Films sélectionnés : 55 films, issus de 16 îles différentes. Fréquentation du festival : en moyenne 200 personnes par jour, soit 1800 visiteurs Participation aux ateliers : 211 personnes Campagne de communication : 31 ¼, ½ ou pleine page dans la Dépêche, Les Nouvelles, Tiki mag et Fenua Orama, 126 spots radio sur NRJ et Rires et chansons, 2 x11 Kakemonos front de mer (2 x 15 jours), 4 communiqués de presse transmis à la presse, aux partenaires et aux sites internet référents, Le site internet www.courtsdesiles.com du 20 août au 21 novembre 2013 (3 mois) : 5 725 visites (dont 3843 visites uniques), 17 047 pages vues. La durée moyenne de la visite est de 4 minutes 30. Plus de 160 sites référents relaient l’adresse du site. 49,91% des visiteurs parlent français, 38,2% parlent anglais, 4,59% espagnol. 78,76% des internautes vivent à l’extérieur de la Polynésie. La presse et internet 41 115 mentions « j’aime » sur les pages Facebook dédiées, 420 followers suivent l’actualité du festival sur les comptes Twitter dédiés en français et en anglais, 17 sujets de presse locale, tv, print et online, dans la Dépêche, les Nouvelles, Tahiti infos, Tahiti news, sur Tntv et...
Remerciements

Remerciements

L’Apica, Association pour la promotion de l’image, de la création et des arts en Polynésie française, souhaite remercier les co organisateurs de l’événement : le ministère du tourisme, de l’écologie, de la culture, et des transports aériens et l’institut de la jeunesse et des sports de la Polynésie française, ses partenaires : Air Tahiti nui, Le Groupe média Polynésie, Tahiti nui télévision, Gie tahiti Tourisme, Tahizea, Le Méridien, la ville de Papeete, l’Agence française de développement (AFD), le centre européen de formation à la production de film, le conservatoire artistique de la Polynésie française, le centre Vaima, la Maison du film court, Te fare tauhiti nui – Maison de la culture, mais aussi Monsieur Michel Buillard, Monsieur Yves Haupert, le ministère des affaires foncières, les services des moyens généraux (SMG), de l’Informatique et Télécommunications (SIT), de l’Assistance et de la Sécurité (SAS) de la Présidence, la direction des affaires foncières (DAF), l’agence Wake up, Eurekom, Top Dive Fakarava, l’Intercontinental Moorea Resort and Spa’s Dolphin Center, le Captain Blight, link transport, les hôtels Sofitel Bora Bora Private island et Marara, Le Méridien Bora Bora, le syndicat des producteurs audiovisuel de la Polynésie française, Vidéo prod, Bleu lagon productions, Tahiti video production, Creative.tv, toute l’équipe de tournage du film « Au large d’une vie », Filmfestplatform, Clickforfestivals, filmfestival.com, Uptofest, Shortfilmcentral, Festhome, Cinepedia, FilmCommunity, Passeurs d’images, Pascale Beraud, Annick Dufrene, Yashvi Jagdeosin, Pascal Bonnel, Yolaine Lacolonge, Thierry Dorangeon, Mireille Giuganti, Matthieu Menant, Vehi Allain, Manouche Lehartel, France Echevin, Danee Hazama, Bernadette Urarii et tous ceux qui de près ou de loin se sont investis dans cet événement. Vous avez tous permis, avec...